fbpx
A. Van Ingelgem & Fils sa
Boulevard Brand Whitlock, 114 - 1200 Bruxelles
Parking disponible dans l'immeuble
Tél. 02/736 00 07 - Fax 02/735 41 43
E-mail: info@van-ingelgem.be
  • Infos & documents
  • Blog Actualités

Changements pour ceux qui empruntent de l’argent à la banque

À partir du 1er juin, quiconque contracte un crédit hypothécaire et souscrit également une assurance incendie ou solde restant dû auprès de la même banque pour bénéficier d’une remise sur le taux d’intérêt pourra changer d’assureur au bout d’un tiers de la durée du prêt, et ce sans majoration du taux d’intérêt.


Cette mesure s’applique aux nouveaux crédits hypothécaires. Beaucoup pensent qu’il faut souscrire une assurance incendie ou une assurance solde restant dû auprès du prêteur. Ce n’est pas une obligation, mais le prêteur peut accorder dans ce cas une remise sur le taux d’intérêt du crédit hypothécaire.

À première vue, cette vente groupée semble plus intéressante financièrement, car elle a un impact immédiat sur la charge de remboursement du crédit hypothécaire. Toutefois, la charge d’emprunt totale est plus importante, car il faut encore y ajouter l’assurance incendie et l’assurance solde restant dû.

Rien de mieux qu’un exemple pour bien comprendre

Test Achats présente l’exemple d’un couple de 35 ans qui contracte un prêt de 200 000 euros pour une durée de remboursement de 20 ans. Il bénéficie d’une remise supplémentaire de 0,10 % sur l’intérêt du prêt. Test Achats a calculé que, grâce à la remise supplémentaire de 0,10 %, le couple devrait payer au total 2 453 euros d’intérêts en moins. Malheureusement, cet avantage est réduit à néant par le coût élevé de l’assurance solde restant dû. Test Achats a trouvé une assurance solde restant dû qui ne coûte que 5 200 euros, contre les 9 907 euros que leur coûte la leur, soit 4 707 euros de plus. Malgré la remise supplémentaire sur le taux d’intérêt, le couple paie tout de même 2 254 euros de plus (4 707-2 453).  

Sans parler de l’assurance habitation, où les couvertures sont étendues (et évolutives) et où il existe de grandes différences entre les prestataires sur le marché.

Modification de la loi sur le refinancement interne du crédit hypothécaire

Grâce à une modification récente de la loi, le refinancement auprès de votre propre banque est moins cher. Vous n’avez pas besoin de contracter un nouveau crédit hypothécaire, seules les conditions de votre prêt existant sont adaptées. De ce fait, vous ne payez pas d’indemnité de remploi. Les seuls coûts sont les frais de dossier jusqu’à 175 euros maximum, que vous pouvez également négocier.

La nouvelle loi concerne donc le refinancement interne (refinancement auprès de votre propre banque) et non le refinancement externe. Si vous changez de banque (refinancement externe), la banque vous facturera normalement une indemnité de remploi équivalant à 3 mois d’intérêts (en plus des frais d’acte du prêt, que vous n’avez pas dans le cas d’un refinancement interne).

Source : Test Achats

Tawk Chat